18 mars 2009

42. Parlons sondage...

Lors du dernier sondage «Harry & Harry», je vous posais la question suivante: «D'après vous, quel est le principal but de ce voyage?». Et à cette dernière, vous avez répondu ceci:


Pour ceux qui ont répondu «Explorer» (9%), vous avez tout à fait raison. Je suis ici pour découvrir autre chose. Une autre culture, une autre façon de vivre, un contraste à notre quotidien nord-américain. Et croyez-moi sur parole, le dérangement en vaut largement la peine.

À ceux qui ont osé répondre «Me désennuyer» (9%), je vous dis poliment: «Prout!». Ma vie montréalaise n'avait rien d'ennuyant, bien au contraire! Mais disons que j'avais besoin ce petit quelque chose encore inexplicable que j'ai l'impression de trouver ici, parmi tous ces gens drastiquement différents.

Pour ce qui est de «Fuir quelque chose» (28%), alors là, je suis sur le cul! Plus d'un quart de mon entourage croit que ce voyage est une fuite? Wow! Vous me faites sourire...et vous m'intriguez. Sérieux?!? La question est donc: Que fuis-je? À vous de me répondre!

41% d'entre vous pensez que je suis venu ici afin de m'enrichir. Bravo, bien répondu! Vous aurez tous un petit collant sur votre bulletin dès mon retour. En effet, ce voyage est l'expérience la plus enrichissante de ma courte vie...et c'est pas fini! Comme un enfant, j'ai les yeux qui brillent et très hâte de découvrir la suite.

Aucun d'entre vous n'a choisi la réponse «Mourir». Haha! Je dois vous dire que vous êtes TOUS dans le champ! Je vous ai bien eus. Sachez que je suis bel et bien ici pour mourir. Mourir de tout ce que je ne suis pas, puis renaitre de tout mon être. Mais ne vous en faites pas, si tout va bien, vous me reverrai la binette...mais avec ce petit quelque chose de différent.

Et à ceux qui ont coché «Sans but précis» (13%), je vous invite à relire ce texte attentivement. Je crois qu'il n'y a rien de pire qu'un voilier qui vogue sans voile ni gouvernail.

Et un gros merci à vous tous qui avez répondu à mon mini-sondage (d'envergure internationale) ainsi qu'à tous ceux qui me lisez assidument. Loin, très loin de vous, sachez que c'est un précieux réconfort de vous savoir avec moi dans mes récits de voyage. Je vous envoie tous le plus beau des sourires.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Moi j'avais pas vu ton sondage... mais je trouve tes efforts de justification tout à fait plausible... Mais que fuis-tu donc... C'est vraiment la question?

Anonyme a dit…

Je crois que tu es le mieux placé pour "vraiment" répondre à ces questions. Il suffit d'y répondre honnêtement... pour toi seul.

Je ne suis pas psychologue... mais probablement que tu en as une très bonne idée.

De toute façon, les voyages, le contact des différences, sont toujours une bonne chose pour l'émancipation des gens. Le "déniaisage".

Tu as une occasion unique et privilégiée de le faire. Profites-en au max! Pis au diable les raisons.

Oncle Mononcle

Anonyme a dit…

Un vieux proverbe dit que "partir, c'est mourir un peu" ... et c'est vrai que les voyages nous transforment. Toi qui en fais tout un en ce moment, je dois te remercier: je repars après-demain sur ma petite île, plus légère d'un appartement, heureuse d'avoir fait des heureux avec toutes ces choses qui m'ont accompagnées et que j'ai quitté en souriant.
Manquait juste un petit coup de pouce pour faire le grand saut: c'est en parlant avec toi en janvier que j'ai pris ma décision. Je reviendrai certes à Montréal, nomade dans ma propre ville désormais, et en profiterai pour la découvrir quartier après quartier, au gré de ces apparts qui attendant les nomades...
Renée

Anonyme a dit…

Pour être parti vivre deux ans en Europe de l'est il y a quelques années. Je dois dire que pour moi je voulais explorer, enrichir mes connaissances des autres et fuir le quotidien qui m'ennui. Le hic ce n'est pas partir c'est excitant, c'est revenir et voir que les gens eux n'ont pas changer et nous oui. Intéressant ton sondage Flore

Anonyme a dit…

On part pour trouver ce qu'on n'a pas...
On aboutit dans des familles souriantes, chaleureuses, compréhensives, remplies de gens prêts à kidnapper la moto pour ne pas qu'on reparte. On n'a jamais été si bien, nulle part ailleurs ni avec personne d'autre.
Mais on repart, on les quitte et ça arrache le coeur.
Pourquoi, mais pourquoi?
That is the question.
Chaque joie doit-elle se payer d'une peine?
Nicole K

Anonyme a dit…

Salut mon p'tit coco!

Je reviens sur Terre et me permet quelques minutes afin de lire TA belle aventure. Je fouine en lisant les commentaires des autres. Une chose qui m'a particulièrement touchée, c'est le fait que TOI, tu auras changé, refait peau neuve comme un serpent qui mue et que NOUS, banlieusard, dans notre petit girond, auront poursuivi notre MÉTRO-BOULOT-DODO. Quelques livres ou rides de plus...Mouahahaha!!!

Ton ouverture sur le monde est incroyable. J'adore ton blog pour tout ce que tu nous fais vivre et tout ce que tu partages avec nous. Mon quotidien est rempli de merveilleux moments et avec tes belle histoires ça ajoute parfois des larmes, parfois l'envie d'y être, parfois des rires...une gamme d'émotions.

Tu nous retrouveras tous et chacun dans notre petit confort de pépère et nous serons toute OUÏE à t'écouter et à revivre une parcelle de ton super projet de vie.

Continue ta quête de tout ce qui te nourrit...et on te reprendra quand tu arriveras. 6, 7, 8, 9, 10 mois etc.

:o) L'auteur de "salaud"

albertine68 a dit…

Qu'importe les réponses du sondage, il est un fait: le goût de l'aventure est en soi....

Toutes ces raisons évoquées dans le sondage, plusieurs les ressentent mais peu partiront en voyage, le sac au dos, en Amérique Latine! ;-)

J'ai ce sentiment en moi, à moins grande échelle que le vôtre... Mais il y a une sensation en moi qui s'éveille et qui fait que j'ai un urgent besoin de laisser le quotidien, de partir sur la route, de rencontrer des gens et de vivre dans une toute autre réalité que celle qui est la mienne...

Profitez-en!! ;-)

Anonyme a dit…

Prout?? Sur le cul???
Maman trouve que tu devrais surveiller ton language qui laisse parfois a désirer... (le miens aussi d'ailleurs cal...)

#8

Anonyme a dit…

Tu sais quoi Harry on n'est jamais obligé de se justifier dans la vie. L'important est d'assumer tous les choix et d'en profiter au maximum. On a juste une vie à vivre après tout!!
Un beau bonjour de mon nouveau coin de pays..qui se nomme l'Abitibi...temporaire bien sur..mais que d'aventures encore une fois ;-)
Eli

Anonyme a dit…

Ha! Harry, quand j'ai su que tu partais pour un temps indéterminé, je me suis reconnu immédiatement, comme en 1999 quand j ai déguerpi pour pour un temps inféfini en Grèce. J'étais pas totalement certain que je prenais la bonne décision mais une fois parti je savais que toutes les raisons étaient miennes malgré le quand dira-t-on. Ton choix est définitivement le meilleur et tes raison les plus personelles.
J en profite donc pour te féliciter car c'est pas tout le monde qui a le courage de ses choix.

Bonne continuation!

Philippe

Enregistrer un commentaire

(Choisissez "Anonyme" et inscrivez votre nom au bas de votre message) Merci de me laisser vos commentaires. Ils sont bien appréciés! :)